top of page

Dans ce Québec de forêts et d'or bleu

Selon les partis d’oppositions, le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP) n’est pas un ami des environnementalistes. En octobre 2019, un article du Devoir dénonce les discordances des affirmations du ministre Pierre Dufour, qui prétend que la coupe des arbres matures “améliore la capacité de capture du carbone”. Or, la communauté scientifique déclare en réponse au ministre qu’un tel projet nuirait à l’implication forestière dans la lutte contre la crise climatique et serait dévastateur pour la faune et la flore. Le 28 mai 2021, un article de La Presse explique comment le Parti québécois, le Parti libéral du Québec ainsi que Québec solidaire s’indignent devant l’influence de l’industrie forestière sur le discours du MFFP. En effet, les informations dévoilées révèlent le souhait des grandes têtes du ministère de la forêt de surseoir à la création d’aires protégées, sous le nom de la “possibilité forestière”.


Que fait le ministre de l’Environnement? Pas grand chose, sinon de communiquer la belle collaboration entre les cabinets et ministères.


Il est insensé que, malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, la toile politique soit aussi détachée de l’urgence climatique actuelle. Mais, au fond, ce n’est que la répétition de l’histoire d’antan; l’industrie forestière, puissant comme un riche commerçant, décide de la valeur marchande du bois et laisse aux ouvriers français le soin de ramasser leurs déchets. Il est honteux de voir, dans un premier temps, que les entreprises ont encore autant d’emprise sur les ministères et l’économie, mais il est encore plus attristant de redécouvrir que le vert des billets est plus précieux pour le ministre de la forêt que le vert de la forêt elle-même.


Le MFFP n’est pas un ami des environnementalistes et ne le sera jamais si aucun changement dans l’administration ministérielle et industrielle sont entamés.


Article de Mégane Laure Denicourt

Source: Gouvernement du Québec

43 views0 comments

Commentaires


bottom of page